top of page

Le tour du monde des quatrièmes trimestres - Episode 2; l'Allemagne.

Mais comment font-elles ailleurs dans le monde? Que nous disent les expatriées sur leurs expériences de maternité loin de leurs traditions et leurs proches?


C'est avec une grande joie que je reviens pour vous partager un deuxième épisode de mon tour du monde des quatrièmes trimestres! Comment font-ils ailleurs? C'est la question à laquelle j'ai envie de répondre à travers ce format! Découvrir la parentalité, les soins pour maman et bébé en postnatal, les rituels, voici ce que je vous propose dans un format court de lecture!

Direction l'Allemagne pour aujourd'hui! Bonne lecture :)

 

Anna et Helge se rencontrent en France et s’installent par la suite à Münich. Après avoir mené une belle vie à deux d’opportunités professionnelles, de voyages et de bons moments entre amis, la parentalité les titille. Ils concrétiseront ce désir et une petite fille naitra à l’automne dernier.

 

Claire : Tu as accouché à Munich d'une petite Thea en novembre 2023. Avais-tu le choix en matière de lieu de naissance?

Anna : Oui j’avais le choix! Ici, tu peux choisir d'accoucher à la maternité, en maison de naissance ou à domicile. Et tu peux aussi choisir dans quelle maternité tu souhaites donner naissance. Mais c'est médicalisé à minima. Par exemple seulement 30% des accouchements se font avec péridurale ici.


Claire : As-tu bénéficié d’une préparation à la parentalité? Pour l’après-accouchement?

Anna : Oui par une sage -femme. Et je l'ai choisi française pour faciliter les échanges.


Claire : Comment s'est passé l'accouchement et ton séjour à la maternité?

Anna : Je suis restée trois jours à la maternité (suite à une césarienne). J'avais demandée une chambre seule et je l'ai payée. J'ai eu un très bon accompagnement pour la mise en route de l'allaitement. Le point négatif reste la nourriture qui n'était pas bonne.


Claire : Comment s’est passé le retour à la maison? As-tu bénéficié de soins? D’accompagnement professionnel ou familial? Existe-t-il des rituels?

Anna : Le retour à la maison s’est fait sereinement. Les premiers jours étaient douloureux à cause de la cicatrice de césarienne et les médicaments que j’avais étaient moins « forts » que ceux fournis pour la maternité. J’ai eu la visite de ma sage-femme tous les jours pendant 4 jours car tout allait bien pour bébé et moi. Et après elle vient à la demande. J’ai bénéficié d’un soutien énorme du papa de Thea qui était en congés pour 1 mois. Pas de soins ou de rituels particuliers. Mais nous avions anticipé au niveau des repas (notre congélateur était plein). J’ai eu la visite de mes parents aussi 10 jours après la naissance.

 

Claire : As-tu eu un suivi gynécologique (ou autres professions de santé) après ton accouchement?

Anna : Oui j’ai eu un rendez-vous postnatal à 6 semaines après l’accouchement le gynécologue. Pendant ma grossesse, j’avais fais le choix d’alterner le suivi de grossesse entre gynécologue et sage-femme. J’aurai pu tout faire avec la sage-femme aussi.


Claire : Comment se passe les premières années avec un enfant de manière générale en Allemagne? Présence des proches? Moyens de garde?

Anna : Le congé parental optionnel d'un an est payé à hauteur de 65% de ton salaire brut et il est plafonné à 1800 euros par mois. Zéro congé paternité pour nous (dans notre situation). Nos proches sont loins. Et il n’y a pas de mode de garde particulier. La crèche ou la nounou c’est en général dès le premier anniversaire de l’enfant. Et c’est un enfer d’avoir une place, comme partout de nos jours!

 

 

En attendant le moyen de garde, Thea profite de sa bulle auprès de ses parents et déambulent dans les rues de Münich bien au chaud.

A bientôt pour de nouvelles aventures ;)

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page